Infos Golf

Brett Quigley tire 64 pour une avance d’un coup dans le retour de la tournée des champions

Brett Quigley tire 64 pour une avance d'un coup dans le retour de la tournée des champions

GRAND BLANC, Michigan – Brett Quigley était tellement excité de participer à nouveau qu’il pouvait à peine casser la par. Il s’est installé samedi pour un 8-under 64 et une avance d’un coup dans le Ally Challenge, le premier événement PGA Tour Champions en cinq mois.

Quigley a joué sans bogey à Warwick Hills. Lundi, Carlos Franco avait également un 64 avec deux aigles et était dans le groupe à un tir derrière qui comprenait Jim Furyk (66) à ses débuts sur le circuit des 50 ans et plus.

  • Brett Quigley tire 64 pour une avance d'un coup dans le retour de la tournée des champions

1 Liés

Tommy Armour était également à un tir de l’avance après un birdie sur le 17e par 3 autrefois tapageur et un arrêt de 8 pieds par le bunker arrière pour un 68.

Quigley avait 11 moins de 133 ans alors qu’il tente de gagner pour la deuxième fois cette année sur le PGA Tour Champions. Il a remporté un nouveau tournoi au Maroc, et un peu plus d’un mois plus tard, la tournée a été interrompue en raison de la pandémie de coronavirus. Il était impatient de recommencer, puis il a rapidement bogeyé son premier trou vendredi.

“J’essayais de tirer 20 sous les neuf premiers hier. J’essayais juste de tout forcer après avoir été absent pendant si longtemps”, a déclaré Quigley. “Un peu plus détendu aujourd’hui. … J’ai fait un tas d’oiseaux, ça a l’air plutôt bien.”

Furyk apparaît comme peut-être son plus grand challenger.

Il faisait partie de trois joueurs, dont Mike Weir et K.J. Choi, qui a eu 50 ans alors que le PGA Tour Champions était fermé. Furyk, un ancien vainqueur à Warwick Hills lorsqu’il a accueilli le Buick Open sur le PGA Tour, tentera de devenir le premier joueur à remporter ses débuts en Champions depuis Miguel Angel Jimenez au Mitsubishi Electric Championship en 2014.

Furyk a remporté le Buick Open en 2003 et a été à deux reprises finaliste. Sur le PGA Tour, il a tiré par ou mieux 59 de ses 60 tours à Warwick Hills. Il a dit que le secret était de le garder dans l’herbe courte et de profiter des coins et des fers courts. Cela a fonctionné quand il était plus jeune, et il attend la même chose maintenant.

“Quand je jouais bien, j’ai fait beaucoup de dégâts ici”, a déclaré Furyk.

Furyk est toujours parmi les 100 meilleurs du classement mondial de golf et jouera dans le championnat PGA la semaine prochaine. Mais il n’a pas gagné depuis le RBC Heritage à Harbour Town en 2015, et il n’a pas eu beaucoup de chances.

Brett Quigley tire 64 pour une avance d'un coup dans le retour de la tournée des champions
Après avoir certes essayé d’en faire trop lors de la ronde des champions du PGA Tour vendredi, Brett Quigley s’est installé et a tiré un 64 samedi pour prendre la tête après le deuxième tour de l’Ally Challenge. Rey Del Rio / Getty Images

“J’ai hâte de faire partie du mélange, d’avoir des nerfs”, a déclaré Furyk. “J’ai beaucoup d’expérience sur laquelle me rabattre, mais ce sera encore un peu nouveau.”

Armure et Billy Andrade a partagé la tête après le premier jour, et seule Armor est restée dans le mix avec quelques putts clés à la fin. Andrade n’a fait un birdie qu’au 16e trou et est tombé hors de la compétition avec un 74.

Bernhard Langer, le leader de la Coupe Charles Schwab, a également reculé à la fin de sa manche. Il était à moins de deux de la tête jusqu’aux bogeys aux 15e et 16e trous. Cela lui a donné un 70, et il était à quatre coups de retard.

Au Buick Open, la galerie du 17e par 3 était notoirement tapageuse, mais pas tout à fait les niveaux de Phoenix Open. Parce qu’il n’y a pas de spectateurs, les champions du PGA Tour avaient un panneau vidéo derrière le green qui montrait les encouragements des fans. Ce n’était pas grand-chose, mais c’était quelque chose.

“C’est un domaine tellement excitant pour nous tous”, a déclaré Quigley. “Vous attendez avec impatience cette énergie, et ensuite pour qu’elle ne soit pas là hier, et ensuite en entendre une partie aujourd’hui, c’était un peu de retour au golf normal. C’est un peu étrange ici de ne pas avoir de fans.”

Source

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut